Services de soutien aux étudiants
Le sondage sur la situation dans les campus est un outil important qui permet de recueillir des renseignements provenant d’étudiants postsecondaires concernant leurs expériences, leurs attitudes générales et leurs convictions liées à la sécurité et à la violence sexuelle personnelle. Les résultats de ce sondage vous aideront, et aideront votre établissement à cerner et à traiter les problèmes, à améliorer les services offerts, à susciter une prise de conscience, et à mettre à jour les politiques et les procédures relatives au traitement des problèmes de violence sexuelle.
Ce sondage a pour objectif de vous fournir, ainsi qu’aux établissements et au gouvernement de l’Ontario, des renseignements concernant les perceptions des étudiants au sujet de la violence sexuelle, et leurs expériences liées à celle-ci. Les questions de ce sondage abordent les thèmes suivants :
  • Connaissance des groupes de soutien et des services aux victimes, ainsi que des procédures de signalement des violences sexuelles.
  • Perceptions du consentement
  • Expériences de violence sexuelle
  • Satisfaction par rapport à la réponse des établissements au sujet de la violence sexuelle
  • Comportement des témoins
La Loi sur le ministère de la Formation et des Collèges et Universités (Loi MFCU) et la Loi de 2005 sur les collèges privés d’enseignement professionnel (LCPEP) définissent de façon large la violence sexuelle comme « tout acte visant la sexualité, l’identité sexuelle ou l’expression de l’identité sexuelle d’une personne, qu’il soit de nature physique ou psychologique, qui est commis, que l’on menace de commettre ou qui est tenté à l’endroit d’une personne sans son consentement. S’entend notamment de l’agression sexuelle, du harcèlement sexuel, de la traque, de l’outrage à la pudeur, du voyeurisme et de l’exploitation sexuelle ». Cette définition s’appuie sur des définitions utilisées précédemment en Ontario et sur le vocabulaire adopté par les Nations Unies et par les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis.
Les étudiants postsecondaires de l’Ontario seront invités à participer à ce sondage en ligne à l’hiver 2018. Le sondage s’adresse aux étudiants âgés de 18 ans et plus inscrits à temps plein en collège, ainsi qu’aux étudiants inscrits à temps plein dans un programme universitaire de premier cycle et d’un cycle supérieur dans une université ou un collège privé d’enseignement professionnel.
Le sondage ne s’adresse pas aux étudiants à temps partiel des collèges publics, aux étudiants de premier cycle à temps partiel des universités, ni aux étudiants âgés de moins de 18 ans. Veuillez noter que, en ce moment, le sondage pourrait toujours être en processus de validation par le comité d’éthique de la recherche de certains établissements.
Les étudiants à temps partiel ne peuvent pas participer à la première réalisation de ce sondage en raison de la taille exceptionnelle du projet. De plus, compte tenu des différences qui existent entre les expériences des étudiants à temps partiel et celles des étudiants à temps plein sur le campus, et de leurs utilisations respectives des ressources et des soutiens des campus, il semblait important que des changements soient apportés au sondage pour refléter ces différences.
Bien que les étudiants à temps partiel ne puissent pas participer à la réalisation du sondage de 2018, le ministère a eu vent de l’intérêt démontré par les universités et d’autres intervenants au sein du secteur concernant la participation des étudiants à temps partiel. Cela sera pris en considération dans le cadre des itérations futures du sondage.
Lorsque le sondage sera accessible, les étudiants de niveau postsecondaire recevront un courriel les invitant à y participer. Le courriel d’invitation comprendra un lien vers la page d’accueil du sondage, ainsi que d’autres renseignements au sujet de celui-ci. Vous pourrez accéder directement au sondage à partir de la page d’accueil.
Oui. Vous pouvez répondre à ce sondage en ligne à l’aide d’un appareil mobile, comme un téléphone intelligent, pourvu que celui-ci soit muni d’un navigateur Internet.
Pour chaque question du sondage, vous devrez choisir parmi l’une des réponses qui vous sont suggérées. Il vous sera parfois demandé de sélectionner une seule réponse, alors qu’à d’autres moments vous devrez choisir toutes les réponses qui s’appliquent. À aucun moment vous ne devrez fournir de réponses écrites.
Le temps approximatif pour remplir ce sondage est de 15 à 20 minutes, en fonction de vos expériences.
Oui, votre participation est entièrement volontaire.
Non. Vous pouvez choisir les questions auxquelles vous souhaitez répondre, et vous n’êtes pas tenu de terminer le sondage une fois que vous l’avez commencé. Cependant, vous devez répondre à au moins 65 % des questions afin de recevoir une carte-cadeau d’une valeur de 5 $.
Oui. Dans le cadre de ce sondage, le point de vue de chaque étudiant est important. Les points de vue de divers étudiants sont importants, afin d’acquérir une meilleure compréhension des cultures et de favoriser des campus plus sécuritaires. Nous apprécions la participation de tous.
Vous pouvez communiquer par téléphone avec le sondage Avis des étudiants et des étudiantes sur la violence sexuelle de CCI Reserach inc., afin d’exiger le retrait de vos réponses. Le numéro de téléphone est 866 450-4907.
Le sondage sera effectué pendant une période de quatre semaines en 2018 :
  • dans les collèges privés d’enseignement professionnel, du 16 février au 16 mars;
  • dans les universités, du 26 février au 26 mars;
  • dans les collèges publics, du 5 mars au 2 avril.
Veuillez noter que, en ce moment, le sondage pourrait toujours être en processus de validation par le conseil d'examen éthique de certains établissements.
Nous sommes conscients que votre emploi du temps est très chargé, et qu’une majorité d’étudiants postsecondaires de l’Ontario commencent leurs études à l’automne. Les mois de février et de mars ont été sélectionnés pour permettre aux nouveaux étudiants de passer suffisamment de temps sur les campus afin qu’ils connaissent les programmes de sensibilisation et les politiques liés à la violence sexuelle, et pour ne pas compromettre le congé d’hiver le plus courant ou l’horaire des examens finaux.
Le sondage est prévu à l’hiver 2018, et il sera effectué de nouveau tous les trois ans. De cette façon, nous estimons que votre établissement disposera de suffisamment de temps pour passer en revue les résultats, et pour apporter des modifications nécessaires où d’éventuelles lacunes ont été relevées.
Oui. Si vous participez à ce sondage en ligne, nous vous ferons parvenir une carte-cadeau électronique de 5 $ en guise de remerciement. Comme il s’agit d’un sondage important, nous vous demandons de répondre à un maximum de questions, dans la mesure du possible. Bien que vous ne soyez pas tenu de répondre à toutes les questions, vous devez répondre à au moins 65 % des questions si vous souhaitez obtenir votre récompense. Après avoir soumis vos réponses, vous devrez fournir votre adresse de courriel afin de recevoir votre carte-cadeau électronique.
CCI Research est tenue de protéger la vie privée des étudiants et d’assurer la confidentialité de vos réponses à ce sondage. Afin de respecter cette obligation, les renseignements fournis pour recevoir votre récompense demeureront entièrement séparés de vos réponses au sondage.
Oui. Le sondage sera accessible en anglais et en français.
Si, à tout moment au cours de ce sondage, vous êtes bouleversé ou que vous éprouvez de l’anxiété, les options suivantes vous seront offertes par l’intermédiaire de ce sondage :
  • Bouton « Quitter » : permet de quitter rapidement le sondage. Vous aurez l’option de continuer plus tard. Si vous n’appuyez pas sur le bouton « Soumettre » après avoir complété le sondage, vos réponses ne seront pas comptabilisées.
  • Bouton « Soutien » : en cliquant sur ce bouton, vous obtiendrez les renseignements concernant les services offerts à votre établissement ou dans la province.
  • De plus, pendant les préparatifs du sondage qui commenceront en octobre, le site de renseignements publics lié à ce sondage fournira des renseignements au sujet des services de soutien offerts.
Un bouton « Enregistrer et continuer plus tard » sera affiché sur chacune des pages du sondage. En cliquant sur ce bouton, vous pourrez quitter le sondage, et y revenir plus tard afin de le compléter. Vos réponses ne seront comptabilisées que si vous appuyez sur le bouton Soumettre à la fin du sondage.
Oui. Vous pouvez contacter le soutien technique à l’adresse info@cci-research.com ou en composant le 1-866-450-4907. Les coordonnées des personnes-ressources afin d’obtenir du soutien technique sont comprises dans l’invitation par courriel et sont également accessibles sur la page d’accueil du sondage.
Ce sondage en ligne est conforme aux lignes directrices sur l’accessibilité au contenu Web, et il est compatible avec des systèmes informatisés de soutien à la lecture comme Read&Write, Zoomtext, Kurzweil, JAWS, NVDA et Orca. Si vous avez besoin d’un autre format, veuillez communiquer avec votre établissement (habituellement le bureau des services d’accessibilité ou le bureau de soutien aux personnes handicapées).
Les résultats du sondage seront communiqués à votre établissement à l’été 2018.
CCI Research mènera ce sondage de façon à protéger votre identité. Votre nom, numéro d’étudiant et adresse de courriel ne seront jamais associés à vos réponses au sondage. Les résultats du sondage seront divulgués dans un format qui préserve la confidentialité de vos renseignements.
Les résultats du sondage seront divulgués dans un format qui préserve la confidentialité de vos renseignements. Dans le but de protéger l’identité des étudiants, CCI Research appliquera les règles suivantes avant de fournir des données et des renseignements à votre établissement :
  • Aucun fichier de données ne sera fourni aux établissements dont moins de 300 étudiants ont participé au sondage.
  • Aucun campus, ni autre emplacement, faculté ou regroupement de programmes ne sera identifié dans le fichier de données si le groupe ne comprend pas au moins 100 participants au sondage.
  • Aucune répartition des renseignements par programme individuel d’études ne sera fournie dans le fichier de données.
  • Aucune donnée démographique personnelle ne sera fournie par les campus, facultés ou autres emplacements, ou regroupements de programmes dans les fichiers de données s’il n’y a pas au moins 20 répondants pour chaque choix de réponse (à l’exception des réponses « Sans objet » et « Ne sait pas »).
    • Par exemple, si vous vous définissez comme une étudiante transgenre, et que seulement 18 autres étudiantes transgenres de votre campus remplissent le sondage, nous ne produirons pas un rapport qui compare les réponses des étudiantes transgenres concernant toutes les questions accompagnées de réponses provenant d’étudiants qui ont affirmé à cette question avoir une identité sexuelle différente.
  • Les établissements recevront les résultats provenant de leurs étudiants qui ne permettent pas d’identifier une personne.
Le sondage a été élaboré en collaboration avec un groupe d’experts composé de représentants de groupes d’étudiants, de collèges privés d’enseignement professionnel, de collèges et d’universités, y compris des chercheurs qui se consacrent à la violence sexuelle. Ce groupe d’experts a examiné un certain nombre de sondages, sur la situation dans les campus en ce qui a trait à la violence sexuelle, élaborés ou menés par des établissements et des organismes.
En se servant des sondages existants comme modèles fiables, le groupe d’experts a formulé des recommandations au sujet des sections et des questions qui devraient être comprises dans le sondage mené en Ontario. Les services de CCI Research ont alors été retenus dans le but de parfaire le sondage aux fins d’utilisation lors de la mise à l’essai, de groupes de discussion, et du sondage pilote qui sera mené à l’automne 2017.
Le comité consultatif sur le signalement des cas de violence sexuelle du ministère a été créé en 2015, et a fourni des conseils relatifs à ce sondage au ministère et, de façon plus générale, concernant l’évaluation et la production de rapports au sujet de la prévalence de la violence sexuelle sur les campus d’enseignement postsecondaire de l’Ontario. Des représentants des organisations suivantes font partie du comité consultatif :
  • Fédération canadienne des étudiants et étudiantes – Ontario,
  • Ontario Undergraduate Student Alliance,
  • College Student Alliance,
  • Chercheurs sur la violence envers les femmes,
  • Partenaires communautaires contre la violence envers les femmes,
  • Universités,
  • Collèges,
  • Conseil des universités de l’Ontario,
  • Collèges Ontario,
  • Collèges privés d’enseignement professionnel,
  • Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle,
  • Ministère de la Condition féminine de l’Ontario.
Le 8 mars 2016, le gouvernement a modifié la Loi sur le ministère de la Formation et des Collèges et Universités, et la Loi de 2005 sur les collèges privés d’enseignement professionnel, afin d’exiger que les établissements soient dotés de politiques sur la violence sexuelle, et que ceux-ci présentent un rapport au ministre ou au surintendant sur l’efficacité de ces politiques. Dans le but d’appuyer ces modifications, le ministère a élaboré ce sondage comme l’un de deux mécanismes d’établissements de rapports. Le ministère travaille sur deux projets destinés à adopter une approche envers la collecte de données axée sur les victimes : le sondage Avis des étudiants et des étudiantes sur la violence sexuelle et un ensemble de paramètres institutionnels communs.
La législation pertinente peut être consultée aux endroits suivants : Le ministère détient les données et a retenu les services de CCI Research pour effectuer le sondage en son nom.
CCI Research, une entreprise indépendante, a été sélectionnée pour parfaire et mener ce sondage, en collaboration avec les étudiants et les établissements d’enseignement postsecondaire. CCI Research est une entreprise ontarienne de services complets de recherche par sondages qui compte plus de 25 ans d’expérience, notamment dans la recherche sur les sondages, ainsi que dans la production de bilans et l’évaluation sur les sondages pour des ministères, des établissements et des organisations d’enseignement, des bureaux de santé publique, des administrations municipales, et des entreprises commerciales privées et publiques. CCI Research a mené de nombreux projets multi-institutionnels d’envergure auprès de collèges, de collèges privés d’enseignement professionnel et d’universités, y compris de nombreux projets provinciaux dans le secteur de l’enseignement postsecondaire en Ontario (p. ex., le Sondage sur la satisfaction et l'engagement des étudiantes et des étudiants, et le Sondage des diplômés universitaires de l'Ontario).
Les exigences en matière de rapport énoncées dans la loi permettent au gouvernement d’obtenir des renseignements pouvant servir à évaluer les efforts d’un établissement pour contrer la violence sexuelle et soutenir les étudiants. La production de rapports publics sur les données du gouvernement démontre un souci de transparence. De plus, cela augmente la confiance du public quant à la sensibilisation des établissements au sujet des problèmes de violence sexuelle sur leurs campus, et à leur capacité à obtenir les renseignements permettant de prendre des mesures significatives afin de répondre à cette problématique et de faire la promotion de la sûreté et de la sécurité de leurs étudiants.
Les établissements analyseront les résultats afin de mieux comprendre les perceptions des étudiants au sujet de la violence sexuelle, et leurs expériences liées à celle-ci. Ces renseignements aideront les collèges et les universités à :
  • susciter une prise de conscience sur les questions de violence sexuelle,
  • améliorer leurs politiques et processus liés à la violence sexuelle,
  • améliorer les services et le soutien aux victimes.
Certains résultats seront rendus publics. Par exemple, les résultats généraux de l’Ontario et une répartition par type d’établissement (université, collège public, collège privé d’enseignement professionnel) seront publiés.
Si vous avez des questions autres que celles contenues dans le présent document, vous pouvez envoyer un courriel à info@cci-research.com, ou communiquez avec CCI Research au 866 450-4907.
Le ministère travaille sur deux projets destinés à adopter une approche envers la collecte de données axée sur les victimes : le sondage Avis des étudiants et des étudiantes sur la violence sexuelle et un ensemble de paramètres institutionnels communs. Les paramètres institutionnels communs permettent de mesurer en continu les plaintes formelles ou les signalements de violence sexuelle déposés par les étudiants.
Les résultats de ce sondage, ainsi que les paramètres institutionnels communs, ont pour objectif de dresser un portrait rigoureux et détaillé des expériences et des perceptions des étudiants concernant la problématique de violence sexuelle. Ces deux projets répondent aux exigences réglementaires en matière de production de rapports des établissements comprises dans les modifications à la Loi sur le ministère de la Formation et des Collèges et Universités (MFCU) et à la Loi de 2005 sur les collèges privés d’enseignement professionnel (LCPEP).